périphéries & périphériques // installation au MUCEM

périphérie & périphériques, projet développé en partenariat avec Lá da Favelinha en janvier 2017, est revenu sous forme de vidéo-installation au MUCEM, dans la programmation > danse de mars < http://www.mucem.org/fr/evenement/danse-de-mars les 25 & 26 mars.

IMG-20170325-WA0021IMG-20170325-WA0012IMG-20170325-WA0010

photographies de Samar Kehdy

N O I R B L U E, existe.

NOIRBLUE - photo oficial 2

Aujourd’hui elle existe cette danse bleue qui dérive de la noire.
Hier j’ai dansé sans peur, dans l’obscurité. On était là, le son, la lumière et le mouvement, ensemble à se voir et s’écouter. Les yeux devant moi étaient, eux aussi, luminescents. J’ai sentais leur vibration curieuse. Je suis partie et ça vibrait encore, c’est ça que je voulais faire sans concession. La liberté est bleue. Maintenant j’ai 100 euros, du coup je me dis: ça y est, je continue. Je remercie immensément qui a participé d’une manière ou d’autre à cette construction de sens. Je remercie toutes les personnes qui se sont déplacées hier pour et avec cette danse.

NOIRBLUE est dès maintenant disponible pour être reprogrammée.
Mail-me pour le dossier // anazpi@gmail.com  

 

NOIRBLUE - photo oficial

photographies: Daniel Nicolaevsky

le tour du monde des danses urbaines, 2016

☆ MISSION DONE for THE 3rd YEAR ☆

Hier s’est passé la dernière conférence dansée de l’intense 2016 à Garges-les-Gonesse, la 4ème ville avec la population la plus jeune de France.
I’m already ready for 2017! Grand amour par ce partage des histoires de puissance, créativité et corps contemporains de notre grand et difficile monde. Toujours avec la même joie d’être teacher-médiatrice-griot pour ces petit.e.s et grand.e.s elèves, je rémercie toutes les belles rencontres que j’aipu vivre encore et encore, vraiment = Peace, Love, Unity and Having fun!

Quelques villes où je suis venue avec ma valise ♡
Montpellier + Valence + Saint Ouen + Arles + Monthey + Fribourg + Choisy le Roi + Chateauvallon + Champigny-sur-Marne + St. Médard-en-Jalles + Orly + Alfortville + Vitry-sur-Seine + Elancourt + Douai + Bergerac + Reims + Gonesse + Lille + Niamey + Ouagadougou + Bamako + Lagos + Enugu + Luanda + Malabo + Abidjan + Nouakchott + Bruxelles + Brétigny-sur-Orge + Paris + Amiens + Bagneux

ocupar & resistir

2016-12-14-18-18-52

monumental

Ce dimanche 18 à 17h, au MAC Val,
je serai au « Monumental » de Jocelyn Cottencin, plus d’infos ci dessous:

« Monumental » est un projet conçu à la fois comme une pièce performative et un film.
Monuments, architectures, statues, œuvres d’art sont la base d’une partition visuelle interprétée par un groupe de 12 performeurs et chorégraphes suivant un espace et des contraintes temporels définis. « Monumental » met en jeu la question de l’émission et de la réception des images. Au travers de la statuaire, du patrimoine architectural et des œuvres dans l’espace public, le projet par le biais de ce groupe de performers déplace les notions de figure, récit et forme. Chaque monument sélectionné est décodé et restitué par des actions, des mouvements et des déplacements.

Avec Katerina Andreou, Bryan Campbell, Ondine Cloez, Volmir Cordeiro, Matthieu Doze, Yves-Noël Genod, Rémy Héritier, Calixto Neto, Elise Olhandeguy, Carole Perdereau, Ana Pi, Agnieszka Ryszkiewicz.

*

https://www.facebook.com/events/102558616871281/

151659-monumental__hd04_jocelyncottencin-2

visitar visitar

visitar < > visitar

Em Valdemierque/ES, fotografia de Laura Fresno minha querida amiga. Uma dança azul para a sua terra amarela, campos que eu conhecia e admirava há anos sem ter ainda pisado. Nesta sessão de trabalho, eu, Laura e sua mãe, uma vaca e um vilarejo.

SAM_6437

un exercice d’autobiographie

Época em que eu ainda não considerava algumas danças como integrantes da minha trajetória. Momento em que havia, para mim, uma inversão no meu modo de perceber o tempo. Um dos meus primeiros exercícios de discurso, ou não, Montpellier / 2010.

retornar revenir

retornar <> revenir,
mais um exercício para essa criação (azul) em deslocamento.
Ontem em Paris, ao som da super 8 de Indira Dominici, dancei aqueles gestos trazidos de África, das 9 cidades percorridas em junho e julho desse ano. Dentro do meu tênis ainda tem areia da Mauritânia, percebi. Coberta pelo meu tecido eu pude ver mil rostos. Nas ruas desertas desta cidade atual eu dancei gestos daquele pertencimento, no vazio deste espaço tudo era abundância dentro do meu movimento, me bastava só fechar os olhos e todo mundo estava ali comigo.

O filme da Indira virá no futuro, o tempo da super 8 é outro.

Image183

IMG_0006
Indira Dominici / técnica polaroid