” Drapée dans un tissu bleu roi, Ana Pi se fait le vecteur d’une énergie provenant d’un monde parallèle. Elle devient une alien digne d’Avatar, inventant une langue chorégraphique inédite, et qui lui est propre. Oscillant entre tradition tribale et énergie pop, elle se créé un personnage sur mesure. Elle semble alors se mouvoir dans une forêt, celle du sombre et de l’intime.”

Bénédicte Gattère – toutelaculture

Ana Pi, chorégraphe afrofuturiste, fait surgir la lumière de l’obscurité – Toutelaculture

NOIRBLUE - article 2

En interrogeant les diverses facettes des danses dites « noires » à travers leurs manifestations corporelles, Ana Pi remet en question leurs manifestations liées à la population noire du monde dans l’imaginaire collectif. Elle présente une danse uniformément bleue et pourtant pleine de couleurs contrastantes et d’influences multiples, parfois bien visibles et parfois plus imagées. ”

Helena van Riemsdijk – maculture

http://maculture.fr/danse/noirblue-ana-pi/

NOIRBLUE - article

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s